Imprimerie - Sérigraphie - Numérique Depuis 1986

Actualités

Quel papier pour quelle utilisation ?

papier imprimerie Zest Montpellier

Le plus utilisé : le papier couché

Quelles sont les différences majeures parmi tous les papiers couchés utilisés ? Le papier couché mat est celui qui possède le meilleur rapport épaisseur et grammage. Dans le jargon de l’imprimerie, on emploi également le terme de main.  Le papier couché demi-mat, également appelé satiné est très doux au toucher et présente des caractéristiques intermédiaires très intéressantes. Quant au papier couché brillant, il possède un rendu éclatant, très lumineux.
Il est d’ailleurs conseillé de ne pas utiliser un papier couché brillant pour l’impression de document sur lequel on est amené à écrire, tel qu’une carte de vœux ou une carte de fidélité. En effet, ce type de papier glisse et est à proscrire car l’encre des stylos et des tampons encreurs n’adhère pas bien dessus, offrant un résultat plutôt décevant.

Les différents grammages de papier

Le 135g correspond à un papier doté d’un poids de 135g par mètre carré. Il s’agit d’un papier plutôt fin et souple, qui est souvent privilégié pour la distribution de tracts et de flyers dans la rue, notamment lors d’opérations marketing. Ce papier possède un prix relativement faible ainsi qu’une excellente tenue et résistance à l’utilisation. Il est ainsi le papier le plus adapté à ce type de campagne marketing. Le papier couché 135g est ainsi couramment utilisé pour l’impression de flyer pas cher.  

Le 250g est un papier offrant un excellent compromis. En effet, plus qualitatif que le 135g et plus fin que le 350g, il est également moins cher. Il est ainsi souvent employé pour l’impression de documents nécessitant une bonne tenue sans pour autant être aussi qualitatif.

Le 350g quant à lui, est un papier plutôt rigide mais qui sait garder une certaine souplesse. Le papier couché 350g est celui étant doté de la meilleure main. Il est généralement employé pour l’impression de documents importants ou ayant l’intention de marquer le destinataire. Il est ainsi souvent utilisé pour l’impression de cartes de visite, de cartes de voeux ou encore de cartes postales et de correspondance. Il offre un aspect très qualitatif et une prestation haut de gamme qui permet de soigner les destinataires. Il est cependant un peu plus élevé en terme de tarif.

Si vous souhaitez rester dans l’univers du luxe ou de la prestation haut de gamme, vous pouvez opter pour l’application d’un vernis sélectif. Pour cela, il est impératif d’utiliser un papier couché mat à demi mat de 350g. En effet, l’aspect mat / satiné permet de contraster avec le vernis brillant et de bien le mettre en valeur pour un rendu sublime.

La perception du papier, une affaire de sens

Le choix du papier permet d’agir sur les différents sens du destinataire de votre imprimé. En effet, ce dernier va pouvoir percevoir, parfois de manière inconsciente, la qualité de votre imprimé grâce à la sensation de toucher et à l’aspect visuel que le document imprimé renvoie. Le temps moyen de tenu d’un prospectus ou d’un flyer distribué dans la rue n’excède pas quelques secondes. Il est alors indispensable de faire en sorte que ces quelques secondes incitent le destinataire au minimum à en lire le contenu, et dans l’idéal à conserver l’imprimé. Pour ce faire, l’épaisseur du papier ainsi que sa qualité, et donc sa surface vont largement influencer la perception au toucher du destinataire.

Il en est de même pour le traitement de surface appliqué au papier qui ainsi dit couché ou non couché. On distingue ainsi facilement un papier non couché d’un couché par son revêtement. Par exemple, pour l’impression de papier à entête ou pour le papier de photocopie, on utilise du papier non couché. Quant au papier couché, il est couramment employé pour l’impression de brochures ou de dépliants.

L’aspect visuel, autrement dit l’opacité d’un papier est importante car elle prend en compte le taux de pénétration de la lumière au travers du papier. Ainsi, un papier sera perçu plus qualitatif si la lumière ne permet pas d’entrevoir l’impression réalisée au verso. Pour éviter cela, il est préférable d’utiliser un papier au grammage plus élevé.

Pour tous vos travaux d’impression numériques ou en sérigraphie, votre imprimerie à Montpellier Zest est à votre disposition afin de répondre à toutes vos demandes et vos projets sur mesure.





















Publié le : 20/05/2019

Fil RSS